Les gesticulants du dimanche …

Les gesticulants du dimanche …

Le dimanche 21 janvier, à la salle Jean Marion de Chasse sur Rhône, à prix libre et dans la limite des places disponibles

 

17h30, Philippe Cazeneuve : « De quel humanité le robot est-il l’avenir ? »

« L’actualité de la robotique et de l’Intelligence artificielle apporte chaque semaine de nouveaux sujets de débats : la voiture sans chauffeur, la livraison par des drones, les chatbots et les assistants personnels, le travail du consommateur, les systèmes de prévision ou de décision construits sur des masses de données collectées à notre insu, le statut juridique de la « personne électronique » …

A quoi ressemblera travail de demain ? Une société robotisée est-elle forcément une société déshumanisée ? L’inquiétude face à ses mutations à venir est-elle un truc de vieux cons ?

Après TIC-TAC, le Temps c’est de l’Argent, conférence gesticulée qui questionnait le rôle du numérique sur l’accélération de nos rythmes de vie, Philippe Cazeneuve propose sa nouvelle création »

 

le site de savoir en actes : http://savoirenactes.info/


 

15h00, Phloem :  » Hypnose, vote, et vieux mégots « 

 

Phloem est hypnotherapeute. Mais il a été prof. Bref, c’est un manipulateur fini. Mais il s’est rendu compte qu’il n’était pas le seul. Et que si lui bossait  AVEC les gens POUR les gens, d’autres voient les choses un peu différemment… Et comme les techniques qu’ils utilisent sont fichtrement efficaces, ce sont eux qui orientent la démocratie, la consommation, le vote ou l’abstention. Un complot? Non, ils le font en plein jour, sur facture et tout le monde les sous-estime.

Vous vous demandez pourquoi la plupart de vos contemporains semblent inertes face aux urgences sociales, environnementales, vitales? Pourquoi tout continue alors qu’il serait utile qu’on arrête tout et qu’on réfléchisse? Pourquoi les briquets allument des cigarettes plutôt que des cocktails molotov? Pourquoi l’absence de bénévole? Pourquoi la résignation?

A renfort de marionnettes et d’anecdotes savoureuses d’échecs (mais aussi de réussites! Héhé!), on y découvre comment des techniques, créées pour soigner les gens, sont utilisées, contre eux, par les Relations Publiques… Pour fabriquer, à leur insu, le consentement des populations et des individus. Et ne vous laissez pas endormir, sous leur apparente simplicité, elles sont redoutables…tant qu’on ne les connaît pas!

Dans cette conférence, on parle publicité et comm’ en générale.  D’une expérience de prof et de l’évolution du métier d’enseignant. On parle hypnose, thérapie et aussi spectacle.  Il peut y être question de télévision, consommation, Big Data, soumission librement consentie, psychologie sociale et vente semi-forcée. On parle de choix, de non-choix et de l’illusion de liberté chez les animaux sociaux. On y questionne le vote, la démocratie et ses préalables. Et, bien sûr, on parle de clopes.

http://apsala.org/propagando/ 

%d blogueurs aiment cette page :