Université populaire du pays viennois

Une nouvelle vidéo est en ligne sur notre chaîne Youtube : la conférence d’Alexandre Hippert « Paye ta science, j’ai beau chercher, je trouve pas le progrès »

L’UPOP est une association itinérante qui a pour objectif la diffusion de savoirs et l’éducation populaire pour tous. Conférences, ateliers, rencontres, témoignages, conférences gesticulées, l’UPOP propose de nombreuses activités sur le pays viennois. Les jeudis, les extras et les labs de l’UPOP sont gratuits et ouverts à tous, sans distinction d’âge ou de niveau d’étude, sans adhésion, ni inscription. Parce que savoir c’est pouvoir !


L’UPOP s’inspire de la longue tradition des Universités populaires de France, nées à la fin du XIXème siècle pour permettre à chacun d’accéder à des connaissances sans aucune barrière. Elle est porteuse, comme d’autres associations, du patrimoine inaliénable de l’Education populaire en France.

Libre, itinérante et gratuite, l’UPOP propose des dates sur dix communes des agglomérations viennoise et roussillonnaise : Chasse-sur-Rhône, Saint-Romain-en-Gal, Serpaize, Vienne, Villette-de-Vienne, Condrieu, Roussillon, Vernioz, Sonnay, St-Romain de Surieu ; ainsi que des dates partagées avec des structures culturelles et associatives.

Les grands thèmes abordés sont : Philosophie, Histoire, économie, écologie, citoyenneté, droit … Ce qui lie et qui fait sens dans l’objectif de contribuer à l’émancipation citoyenne par le savoir politique (au sens noble du terme). Car notre but est bien celui qu’avait défini Antonio Gramsci : « L’optimisme de la volonté », cette volonté de faire du sens critique, le sens commun au sein de la société.

L’UPOP défend les formes d’éducation populaire telles que les conférences gesticulées, qui légitiment la prise de parole publique des citoyens, sous forme de spectacle valorisant l’expérience. Nous sommes tous spécialistes de notre propre vie.

Notre engagement et nos actions reposent sur  :

  • l’égalité de tous les savoirs,
  • l’accès pour tous à la culture et au savoir,
  • le respect de la différence comme principe essentiel d’enrichissement mutuel,
  • l’échange, la transmission et la confrontation des savoirs et savoir-faire