Nos intervenants

pour la saison de janvier à juin 2022

Sophie Assante, Compagnie « les gens de passage »

 Sophie Assante monte la compagnie Les gens de passage en 2007, au retour d’un voyage de deux ans à travers l’Europe. Nous sommes persuadés de l’importance du théâtre dans le débat citoyen, et en diversifiant les formes théâtrales - spectacles musicaux et contes notamment -, en jouant hors des structures traditionnelles, la compagnie a pour ambition de toucher le plus large public. Nous centrons aujourd'hui notre travail sur une certaine forme de théâtre action :D'abord en jouant – aussi – hors des structures traditionnelles et en investissant des lieux parfois oubliés, exigus, rarement théâtraux, mais toujours familiers aux spectateurs. Ensuite, en nous attachant à « libérer la parole », en particulier des individus en marge du système, que ce soit au travers des sujets abordés ou des rencontres qui s’ensuivent. Dans cet esprit, nous travaillons régulièrement en partenariat avec le Planning familial, des conseillères conjugales, et des établissements scolaires afin de mettre en place des actions mêlant représentations et débats autour des thématiques du spectacle. 

Jean-Julien Aumercier, professeur de philosophie

Jean-Julien Aumercier
Jean-Julien Aumercier, professeur agrégé de philosophie, enseignant au lycée Ella Fitzgerald de Saint-Romain-en-Gal. Il s'est spécialisé dans le domaine de l'esthétique et de la philosophie de l'art.

Bérenger Devise, professeur de sciences économiques

Diplômé de Sup de Co Reims, Bérenger Devise a commencé sa carrière dans un cabinet de recrutement parisien avant de monter le sien. Depuis 2013 il exerce le métier d’enseignant en lycée et dans l’enseignement supérieur.
En poste au sein du lycée Ella Fitzgerald depuis 2015,  il enseigne actuellement en BTS et en classe expérimentale techno-pro.
Bérenger est aussi conférencier gesticulant, et un pilier de nos activités.

Pierre Douillet, professeur d’Histoire

Pierre Douillet a effectué une formation d'historien avec une maîtrise d'histoire (Université Lyon II) sur "les manières de boire à Lyon au XVIIIème siècle".
Prof d'histoire géographie depuis 1995. Il a exercé dans différents établissement de la région et est actuellement en poste au lycée Ella Fitzgerald depuis 2002. il y met en oeuvre depuis 2006 des projets liés au Travail de mémoire des conflits du XXème siècle, il est depuis 2 ans le professeur principal de la classe expérimental techno-pro.

Gilles Escarguel, paléonthologue

Gilles Escarguel est universitaire et chercheur en paléontologie et macro-écologie. Ses recherches concernent notamment l’évolution de la biodiversité au cours des différentes ères géologiques. Il enseigne à l’université Claude Bernard Lyon 1.

Olivier Gorrichon, artiste, compagnie La Boite A Trucs

Ouvrir le thème de l'alimentation est comme ouvrir la Boite de Pandore : en sortent toutes les misères du monde reliées les unes aux autres. Manger, se nourrir ? des choix en découlent, personnels et collectifs. Amapiens de base et aussi pendant plusieurs années administrateur du Mouvement en Rhone Alpes, j'ai du suspendre cette activité pour "gagner ma croute" mais j'avais besoin de rester en lien avec les problématiques centrales de l'alimentation.

Gérard Jolivet, professeur, conférencier, écrivain

Gérard Jolivet est professeur d'Histoire et Géographie, installé à Vienne depuis 1993, professeur au Collège de l'Isle de 2001 à 2009.Il a été animateur jusqu'en 2012 du Café philo créé par Noël Rugliano en 2001. Gérard a réalisé des entretiens avec Marcel Gauchet à Sciences-Po Lyon et à l'Institution Robin de Vienne. Animateur du Café-Citoyen qui réussit le tour de force de rassembler pour un grand débat à la Salle des Fêtes 7 candidats aux législatives de 2007 et la totalité des candidats aux municipales de 2008.Il est également conférencier aux Apprentis philosophes sur des sujets très divers: Il est depuis les débuts de l'Upop un pilier incontournable de nos soirées upopiennes.

Philippe Liotard, sociologue

Maître de Conférences - HDR
Enseignant-Chercheur à l'Université Claude Bernard Lyon 1
Chargé de Mission Égalité-Diversité de l’Université Claude Bernard Lyon1
Référent Racisme et antisémitisme de l’Université Claude Bernard Lyon1
Président de la Conférence Permanente des  Chargé.e.s de Mission Egalité-Diversité

Richard Monségu, musicien sociologue

Percussionniste, batteur, chanteur et compositeur, Richard Monségu est titulaire d'un D.E.A. en Sciences Sociales consacré au monde social des musiques hédonistes et profanes algériennes, marocaines et tunisiennes jouées dans les cafés musicaux et les fêtes privées de Lyon et de la région lyonnaise (1992-1998). Il a enseigné la sociologie et l'anthropologie à Lyon II, les percussions et la batterie au CRR de Lyon. Ses terrains d'enquête sur les cultures musicales d'exil l'ont conduit à engager une compréhension du monde au service des "dominés" qu'il ne pouvait mener dans le monde académique. Il quitte l'enseignement en 2008 pour développer les actions de la compagnie artistique Antiquarks dont il est le fondateur. La même année, il ouvre des ateliers de socio-analyse à la MPT Salle des Rancy et intervient à l'Université Populaire de Lyon en 2011 et 2012. Ses recherches artistiques et pédagogiques s'appuient, entre autre, sur la socio-analyse de Pierre Bourdieu et la psychanalyse de la connaissance de Gaston Bachelard.

Pierre-Edouard Pépin, professeur de mathématiques

Au lycée E.Fitzgerald de St-Romain en Gal.

Delphine Pratini, assistante social gesticulante

Mes origines comtoises marquent un certain déterminisme dans mon parcours. A lire dans les différents sens du terme. Une classe sociale pauvre et rurale qui n'orientait pas vers une prise de parole publique facile mais plutôt vers un métier au service de l'autre pour se rendre utile. Mais aussi le déterminisme dans l'engagement au travail en tentant de tenir, de faire effort pour aboutir.... à contribuer à changer le monde. Arrive un moment où la rupture dans l'engrenage de la banalisation de l'injustice sociale au travail pouvait passer par la création de cette conférence gesticulée. Pour en dire quelque chose de ce qui me gratte sur le travail, sur la santé au travail. En s'appuyant sur la psychodynamique du travail, source de compréhension des situations de souffrance au travail des personnes accompagnées en tant qu'assistante sociale mais aussi dans ma recherche action en sociologie du travail, et des éléments historiques sur la Sécu pour proposer des points de vue et réinterroger ce qu'on met en jeu au travail et ce que le travail bricole sur nous, en tant qu'humain. Maman solo de deux enfants aujourd'hui ados, engagée en bénévolat dans une association culturelle rurale, j'ai aujourd'hui une vision du travail et un engagement au travail... qui évoluent et questionnent ce que le modèle néo-libéral veut nous faire croire.

Chantal Rochet Loevenbruck, professeure à l’école de santé des armées

 Professeur agrégé de SVTU, elle est détachée de l'éducation nationale depuis 2003 et en poste depuis cette date à l'école de santé des armées de Bron. Elle y enseigne la biologie cellulaire, la biologie moléculaire, la physiologie et l'histologie aux étudiants en médecine. 


Romain Trespeu, professeur d’Histoire et géographie

Au lycée E.Fitzgerald de St-Romain en Gal