Auteur : Upop

Inscriptions estivales …

Inscriptions estivales …

Bonjour à tous

Nous pouvons annoncer 35 dates en 2018-2019, le programme est prêt et sera présenté fin août.

  • D’ici là, il reste des places pour l’atelier-stage de naturopathie. 40 heures réparties sur 5 samedi d’octobre à mai. Envoyez un mail pour obtenir les renseignements et la fiche d’inscription sur contact@upop-paysviennois.fr. Dépêchez-vous les amis, inscriptions closes au 23 juillet.

 

  • Quelques nouvelles du Lab de l’Upop :
 « Pesticides, vers une diminution de leur utilisation ? Une dynamique de changement semble se mettre en place, quelles sont les conditions nécessaires à sa concrétisation ? ».

Un collectif de citoyen essaie de se faire une opinion éclairée autour de ce questionnement. Le collectif a étudié de nombreux documents sur le sujet (rapports officiels, études scientifiques, articles variés etc.). Le scénario AFTERRES 2050 semble à la fois un des plus abordables et des plus solides, mais aussi le plus complet sur le sujet à l’échelle française : Il traite le problème « de la fourche à l’assiette », à travers 4 scénarios différents, à l’horizon 2050.

Le Lab organise une séance de lecture collective et d’analyse du scénario AFTERRES 2050 en journée, le samedi 15 septembre, à Vienne. La journée est ouverte à toute personne intéressée par la démarche. Renseignements et inscriptions (gratuites) sur lab1@upop-paysviennois.fr.

Parlez-en autour de vous !

A bientôt

Atelier-stage de naturopathie

Atelier-stage de naturopathie

Bonjour à tous,

le programme de la saison prochaine avance à grands pas, et de très belles dates vous attendent encore, toujours en accès libre et gratuit …

En attendant, l’Histoire, la philo, la socio, les sujets d’actualité … et pour la deuxième saison, l’Upop lance son atelier – stage de médecine douce.

Cette année, il s’agira de naturopathie, utilisation des huiles essentielles, et principes d’alimentation saine. Le stage est proposé sur 5 samedi de la saison, en journée entière. Il sera dispensé par Elgia Boyer, naturopathe et intervenante au sein de l’Upop. Il aura lieu à Chasse sur Rhône. Pour recevoir les informations relatives au stage, envoyez un mail à contact@upop-paysviennois.fr 

Participer au stage de l’Upop, c’est :

  • Se constituer une base de pratique dans un domaine de la vie courante
  • Etudier une alternative à la « médicamentation » de la vie quotidienne
  • rejoindre un groupe (20 à 25 personnes) soudé autour d’un enseignement – plaisir
  • Contribuer par sa participation financière, à la perpétuation de l’ensemble des activités de l’Upop

A très bientôt …

Merci à tous…

Merci à tous…

… pour cette belle saison passée ensemble. Vous avez été 2300 à participer aux activités de l’Upop cette année. Depuis ses débuts en octobre 2016, ce n’est pas moins de 85 activités qui ont été proposées !

L’Upop est, et restera indépendante, mais pas isolée, car nous avons de nombreux amis avec qui nous développerons encore des objectifs communs. Le tout dans le respect de nos principes.

Il y aura une troisième saison ! C’est une bonne nouvelle, et ce n’était pas une évidence, au regard de notre modèle financier. Nous vous espérons de plus en plus nombreux les amis.

Voici un résumé de notre saison 2017-2018.

Vive les savoirs libres, itinérants et partagés !

Bel été et restez branchés, quelques nouvelles arrivent très vite …

L’équipe Upop.

 

cette semaine à l’Upop

cette semaine à l’Upop

Bonjour,

Ce jeudi 31 mai à 19h30, salle Jean Jaurès du Bâtiment de l’école de musique à Chasse sur Rhône,

47ème date de la saison de l’Upop (Gestival compris), avant-dernière de la saison.

Sylvie Tarantino, ecotoxicologue et apicultrice « Apithérapie: la propolis, de la « plante » au produit »

Se soigner avec les produits de la ruche, c’est possible ! La propolis, «résine» produite par les abeilles, est un antimicrobien utilisé pour réguler l’environnement intérieur du nid. D’où vient la propolis et quelle est sa nature ? Ces interrogations dissipées, nous aborderons quelques propriétés pharmacologiques et utilisations.

 

Les dernières dates de la saison

Les dernières dates de la saison

Bonjour,

dernière ligne droite pour cette deuxième saison de l’Upop. Voici ce que nous vous proposons en cette fin d’année :

  • Ce jeudi 24 mai, 19h30, au nouveau pôle culturel de Serpaize :  » Jazz et droits civiques «  Par Jean-Paul Boutellier *

 

  • Jeudi 31 mai, 19h30, à la salle Jean Jaurès du bâtiment de l’école de musique de Chasse sur Rhône :  » Apithérapie, la propolis, de la plante au produit «  Par Sylvie Tarantino, ecotoxicologue et apicultrice

 

  • Mardi 5 juin, à 20h00, une rencontre exceptionnelle à l’amphi du collège Ponsard, avec M-C Saglio-Yatzimi, en partenariat avec Lucioles et ATTAC, suite à la parution de son livre « La voix de ceux qui crient » **

 

  • Nous vous proposons, enfin, de venir nous rencontrer lors du festival « ça va bien s’passer » le dimanche 10 juin, au parc de Gémens, ou nous serons présents. Le plus familial des festivals de la région remet le couvert pour une 6ème édition, avec au menu de la journée, des animations cirque, catapulte humaine, jeux à pédales, marché des créateurs, arbres à palabres … Une journée récréative qui réunit toutes les générations !

* La guerre de sécession permit en 1865 l’abolition de l’esclavage aux Etats Unis, mais un long et difficile combat contre la ségrégation et pour la reconnaissance des droits civiques s’engagea jusqu’à la reconnaissance de ces droits pour les afro-américains. La musique afro-américaine, et le Jazz en particulier, furent des éléments décisifs pour démontrer l’identité de ces populations issues de l’esclavage. De nombreux artistes vont mettre leur talent et leur créativité au service de cette cause, notamment lors de la marche sur Washington avec le pasteur Martin Luther KING en août 1963, qui précéda la loi « Voting Rights Act » du 6 août 1965, soit 100 ans après l’abolition de l’esclavage. A l’aide de documents et illustrations audio-visuelles, nous évoquerons la part que la musique a representée dans ce long parcours vers la liberté.

** L’auteure est professeur d’anthropologie et psychologue clinicienne. Depuis 2010, elle reçoit en consultation des migrants de toutes origines, orientés vers l’hôpital Avicenne de Bobigny lorsqu’ils n’arrivent plus à faire face à leurs traumatismes. Elle raconte dans ce livre douze destins de migrants ayant demandé asile à la France, tout en faisant part de ses questionnements.

Atelier du 17 mai

Atelier du 17 mai

 

Ce jeudi 17 mai à 19h30, à la salle Jean Jaurès, bâtiment du château, Chasse sur Rhône, rue Wagner

Atelier de desintoxication de la langue de bois, par Bérenger Devise

UNIQUEMENT sur inscription, il reste une dizaine de places.

Pour vous inscrire gratuitement, envoyez un mail à contact@upop-paysviennois.fr

Du côté des amis :

  • « Lectures du monde », le cycle de rencontres littéraires de la librairie Lucioles débute cette semaine
  • Rejoindre un groupe de lecture partagée, méthode d’éducation populaire s’il en est, c’est possible, avec l‘association ATTAC
  • Mythologie grecque, bébés lecteurs, et « chouettes tablettes » au programme de la médiathèque du Trente cette semaine
  • L’école de musique de Chasse sur Rhône (partenaire de l’Upop) organise les 26 et 27 mai la 5ème édition de leur festival MUSI’COLORS. Le petit festival de la région viennoise, accueille cette année encore une programmation groove à souhait (Nina Attal en tête d’affiche, tout le monde trouverait ça formidable si elle passait à Jazz à Vienne), et offre aussi des conditions techniques professionnelles à de très jeunes groupes. Soutenons l’idée de la pluralité des offres culturelles, sous peine de ne voir survivre que des festivals de dimension industrielle. Quelques places sont en vente auprès de l’Upop, par amitié et soutien.

 

Inscriptions atelier desintox de la langue de bois

Inscriptions atelier desintox de la langue de bois

Bonjour,

pas d’Upop cette semaine, mais :

  • Le jeudi 17 mai, 19h30, salle Jean Jaurès de Chasse sur Rhône, Bérenger Devise nous propose une session de rattrapage. Pendant le Gestival, et à la suite de la venue de Franck Lepage, nous avions proposé un atelier de desintox de la langue de bois. Deuxième session donc, et inscriptions ouvertes à 30 personnes, en envoyant un mail sur le contact.

« Il sera question de comprendre le fonctionnement de la langue de bois, son intérêt, ses figures de style, pour qui ? Par qui ? Comment y résister individuellement et collectivement ? »

  • La fin de saison approche, nous rappelons que pour que perdure l’idée d’une Université populaire, libre et ouverte à toutes et tous, il est possible de faire un don défiscalisable

 

L’Upop reçoit David Vallat : « Terreur de jeunesse », du djihad au combat républicain.

L’Upop reçoit David Vallat : « Terreur de jeunesse », du djihad au combat républicain.

Bonjour,

L’upop est dans son rôle en contribuant à donner une tribune à ceux qui sont susceptibles de sauver une partie de la jeunesse française du gouffre extrémiste.

Centre social de Chasse sur Rhône, 19h30, ce jeudi 3 mai.

Les attentats de Paris l’ont convaincu de sortir de l’ombre. Il témoigne de son parcours de terroriste. Un terroriste repenti, condamné à 6 ans de prison pour son implication dans les attentats islamistes de 1995, revendiqués par le GIA. Il fait alors partie du réseau de Khaled Kelkal. A 20 ans, le jeune de Villefontaine rejoint la Bosnie pour s’engager auprès des combattants musulmans. Il se radicalise, passe dans les camps d’entraînement d’Afghanistan. Un parcours d’extremiste jusqu’à la prison qui va lui permettre de s’instruire et de passer des diplômes. La prison, la lecture, et puis l’entreprise, lui ont permis de se reconstruire et de se réapproprier sa citoyenneté.

Il veut désormais témoigner pour éviter que d’autres jeunes s’engouffrent dans cette trajectoire sans issue. Dans la société civile, rares sont les voix comme celle de David Vallat, qui de la théorie à la pratique, ont exercé une idéologie, avant d’en revenir avec force. Aujourd’hui, son combat se situe sur le terrain d’une laicité acharnée, de l’éducation, d’une profonde idée du contrat social.

David Vallat sera interrogé par un journaliste du Lyon Bondy blog et répondra aux questions du public.

Voici son interview dans les 4 vérités en 2016, à l’occasion de la sortie de son livre

jeudi 26 avril, la souffrance au travail

jeudi 26 avril, la souffrance au travail

Bonjour

jeudi prochain, le 26 avril, à 19h30, salle festive d’Estrablin (gymnase, vers les stades), nous recevrons notre philosophe, Jean-Julien Aumercier :

« La souffrance au travail »

« Pourquoi constate-t-on souvent un si grand écart entre ce que le travail devrait ou pourrait être – un moyen de développer l’humanité de l’homme – et ce qu’il est actuellement dans le « monde du travail » ? Pourquoi et comment ce qui pourrait se vivre comme une expérience pleine de sens et une occasion pour l’intelligence humaine de s’exprimer peut se transformer en une douleur physique et mentale permanente ? Nous tenterons d’examiner les grandes étapes de cette dégradation du travail en utilisant les moyens de la philosophie et ceux donnés par les études contemporaines sur le sujet. Nous mettrons l’accent sur les formes modernes de cette souffrance en tentant notamment une analyse de ce qu’il convient aujourd’hui d’appeler l’économie ubérisée. »

Du côté de Roussillon, Mardi à 19 h 30 au centre social de Roussillonnais (16 avenue Jean-Jaurés),  »Droite et gauche, peuvent-elles s’aimer ? ». Pierre Douillet et Bérenger Devise, professeur d’histoire et de Sciences économiques au lycée Ella Fitzgerald, présenteront la conférence.
« Après avoir redéfini les origines des droites et gauches sur le plan historique et dans leur position idéologique, nous allons nous efforcer de relire les positions actuelles des droites et gauches ou de ce qu’il en reste afin d’interroger l’essentiel : peuvent-elles être compatibles et surtout, peuvent-elles s’aimer ? »