Gestival UPOP#2 – février 2019

Programme détaillé A5

Ouvert à tous, le Gestival UPOP#2 se déroule sur deux communes : Chasse-sur-Rhône et Serpaize du 1er au 3 février 2019.

L’entrée est libre pour les 3 conférences du vendredi et du dimanche ainsi que pour les ateliers du samedi et du dimanche. Seule la soirée de Franck Lepage est payante (12 euros) afin de financer les actions de l’association sur l’année.

Télécharger le programme détaillé : Programme détaillé A5

Vendredi 1er février, Serpaize, Nouveau Pôle culturel 

20h #Conférence – Transclass express. Histoire sociale d’un prof de philo qui déraille par Maxime Mariette – entrée libre

« Transclass express – Histoire sociale d’un prof de philo qui déraille » : Une conférence gesticulée qui traite de la présence de l’ordre social capitaliste jusque dans nos choix et nos désirs. Pour l’illustrer, Maxime fait appelle à son expérience d’élève, de professeur en lycée et de cheminot.

Maxime Mariette : cheminot, étudiant, ouvrier manutentionnaire, professeur de philosophie… La trajectoire de Maxime Mariette est aussi curieuse qu’improbable. Aujourd’hui, il a laissé tomber l’éducation nationale pour s’engager dans l’éducation populaire, passant d’enseignant à désenseignant. La conférence gesticulée est pour lui, une entrée en matière, la prémisse de ce qu’il aimerait voir devenir son activité professionnelle : agitateur politique.

Samedi 2 février, Chasse-sur-Rhône, salle Jean Marion

10h-13h #Atelier sur inscription – A l’école des structures par Maxime Mariette – entrée libre

→ Inscription mail auprès de contact@upop-paysviennois.fr

Qu’est-ce que l’on apprend réellement à l’école ? Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi il ne vous reste plus grand-chose des cours que vous avez suivi ? Et si l’école était surtout là pour installer, ou du moins institutionnaliser des frontières sociales à travers la culture ?

Cet atelier souhaite analyser ce que nous prenons pour de la Culture et comment elle s’inscrit dans une logique de discrimination à l’école. Si je suis un cancre, ce n’est pas parce que je suis idiot mais simplement parce que j’ai hérité d’une culture que l’école ne valorise pas.

14h-16h #Atelier sur inscription – Pourquoi les médias disent-ils tous la même chose ? Sur les mécanismes d’uniformisation de l’information par Acrimed avec la participation de Philippe Merlant – entrée libre

→ Inscription mail auprès de contact@upop-paysviennois.fr

Les médias sont de plus en plus nombreux, et pourtant l’uniformisation de l’offre est croissante. Les logiques concurrentielles poussent au mimétisme éditorial. L’homogénéité du recrutement social des journalistes et la hiérarchisation de l’information liée à la recherche d’audience donnent l’impression d’une actualité toujours centrée sur les mêmes sujets, traitée de la même manière. Venez avec votre expérience de maltraitance médiatique, nous en discuterons !

18h #Conférence – Inculture(s) 2 : Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres ? Une autre histoire de l’éducation par Franck Lepage – 12 € (tarif unique)

L’égalité des chances comme définition de l’inégalité, l’école reproduit des hiérarchies sociales, les confirme et les légitime. Le spectacle utilise l’image du parapente (l’ascension aérologique) comme métaphore de l’ascension sociale. En avant, pour une leçon de parapente …

Franck Lepage : militant de l’éducation populaire et initiateur du concept des conférences gesticulées, Franck Lepage a été jusqu’en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire avant de fonder en 2007 la coopérative d’éducation populaire Le Pavé dissoute en 2014. Il crée une première conférence gesticulée en 2006 mêlant son autobiographie et des références académiques développant une vision critique du rôle de la culture institutionnelle.

Dimanche 3 février, Chasse-sur-Rhône, salle Jean Marion

10h-13h #Atelier sur inscription – Changer l’école pour la sauver par Maxime Mariette avec la participation de Franck Lepage – entrée libre 

→ Inscription mail auprès de contact@upop-paysviennois.fr ou sur place la veille lors du spectacle de Franck Lepage

Mettre en place des actions concrètes au sein de l’école. L’atelier s’attache à faire émerger l’intelligence collective du groupe quant à son rapport à l’école et à dessiner des pistes d’actions locales. Que vous soyez enseignants, militants associatifs, parents, élèves, élus ou citoyens, venez partager votre expérience sur les enjeux de l’éducation et de l’enseignement aujourd’hui et construisez le modèle de demain.

14h-16h #Conférence – Le mystère du journalisme jaune par Philippe Merlant – entrée libre

Sur les traces de Joseph Rouletabille, Philippe Merlant part élucider ce très grand et très curieux mystère : « Pourquoi les médias sont-ils si souvent du côté du manche, du côté du pouvoir, du côté des puissants ? ». Une enquête de l’intérieur, nourrie par quarante ans d’exercice du métier de journaliste. Et une invitation à trouver des pistes pour réconcilier information et démocratie.

Philippe Merlant : journaliste professionnel pendant plus de 40 ans, Philippe Merlant a exercé dans de nombreuses rédactions passant de Radio France à la Vie, L’Equipe, Libération, etc. Co-fondateur en 1996 du site Place publique, il tente de concilier pratique professionnelle et travail de réflexion sur la question : comment réconcilier les médias avec leur public ? De 2009 à 2012, Philippe Merlant a coordonné Reporter citoyen, formation gratuite au journalisme multimédia pour les jeunes des quartiers populaires.

17h-19h #Conférence – … et baisse les yeux quand j’te parle ! De la violence éducative ordinaire à la violence de l’humanité par Camille Pasquier – entrée libre

Cette conférence propose des éléments de réponses pour (re)penser la relation dominante adulte-enfant, une invitation à remettre en question individuellement et collectivement un historique très ancré afin d’accompagner les enfants et donc le monde qui doit émerger.

Camille Pasquier : Comédienne pendant 15 ans, Camille Pasquier racontait pour de faux des violences qui avaient bien lieu pour de vrai. Elle a travaillé principalement pour la Cie Vox International Théâtre, la Cie du Savon noir et les Fées Rosses en Isère. En 2017, elle décide de ne plus prendre aucun rôle si ce n’est le sien et de traiter les sujets d’actualités qui la bouleversent.

%d blogueurs aiment cette page :