le lab « glyphosate »

 

Contact

E-mail : lab1@upop-paysviennois.fr

Peut-on se passer des pesticides ? et à quelles conditions ?

Ce sujet semble largement débattu depuis des mois, des années. Mais la présentation ultra-simpliste qui en est faite dans les médias empêche de réellement aborder le sujet sur le fond.

Un groupe de citoyens regroupés au sein du Lab de l’UPOP, a rassemblé une documentation conséquente dont ils a réalisé une lecture critique. Au cœur de cette montagne de documents, ils ont trouvé une pépite : un document écrit dans un langage compréhensible par toute personne intéressée pour comprendre le sujet (pas dans un langage technique), et qui pose l’ensemble des problèmes posés par la suppression des pesticides, « du champ à l’assiette » : L’articulation de tous ces problèmes a permis de proposer un scénario  qui, à condition de se donner du temps et de faire de vrais choix, individuels et collectifs, permettrait de beaucoup améliorer la situation. Il s’agit du scénario AFTERRES 2050. Il vise tout à la fois, à nourrir les hommes,  garantir la qualité des produits, , améliorer la santé des consommateurs, restaurer les écosystèmes, améliorer les revenus des agriculteurs etc. Très ( trop ?) ambitieux ? Pas sûr : Le scénario, étayé sur de très nombreuses études françaises, européennes et mondiales, dessine un avenir soutenable,  et possible avec les cartes que nous avons actuellement en main.

Le plus étonnant, c’est que peu de personnes connaissent ce « scénario AFTERRES 2050 » pourtant édité en 2011 et actualisé en 2015. Il n’a jamais été contesté sur le fond (au moins à notre connaissance, et nous avons cherché !), mais reste peu connu, alors qu’il propose une analyse des effets de la continuation des tendances actuelles, un scénario de base (AFTERRES 2050), et 2 variantes de ce dernier.

 Renseignements sur la démarche du Lab : lab1@upop-paysviennois.fr

 

N.B : Une restitution publique du travail final du Lab « Glyphosate » aura lieu le jeudi 6 juin 2019 à la maison des associations d’Estrablin, et viendra clore la saison 2018-2019 de l’Upop.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :