Les Jeudis de l’UPOP

Les jeudi de L’Université populaire ouverte du pays viennois, en 2018-2019

De 19H30 à 21H

Le cycle « homo numericus » évoque la question du numérique dans notre quotidien. 

Le cycle « homo mediaticus » s’attache à la critique des médias

  • Jeudi 17/01/19 – Maison de la culture arménienne de Vienne

« Sade, au bonheur du mal, 1ère partie » G.Jolivet

  • Jeudi 24/01/19 – Maison de la culture arménienne de Vienne

« Sade, au bonheur du mal, 2ème partie » G.Jolivet

L’œuvre du marquis de Sade est unique en son genre. Œuvre ambigüe entre toutes, entre Eros et Thanatos, entre le libertinage sexuel et philosophique des Lumières, et l’archaïsme féodal lié aux puissances des ténèbres.

Cette ambigüité doit nous interroger. Au-delà du cas particulier du pervers plutôt pitoyable que fut le marquis de Sade, n’est-elle pas celle de l’être humain (en tout cas de sa partie masculine), continuellement partagé entre des élans altruistes  et des accès récurrents d’agressivité ?

On peut certes se voiler la face et considérer l’histoire de l’humanité  comme une simple erreur d’aiguillage à corriger par le progrès des mœurs et l’éducation. On peut faire l’économie de la réflexion philosophique et renvoyer Sade à sa perversion. Mais entre le déni du Mal et son exaltation sadienne, il y a une très large place pour un réalisme de la pensée, qui voit dans l’homme un être profondément contradictoire, en proie à des pulsions sadiques, heureusement et généralement bénignes, comme à un altruisme spontané, malheureusement et le plus souvent sans lendemain.

Prendre Sade au sérieux ne revient évidemment pas à prendre son parti ni à honorer sa mémoire. Mais c’est reconnaître l’importance du dévoilement sadien, qui ouvre la voie à Nietzsche et à Freud, ces démolisseurs d’idoles, à commencer par l’homme lui-même, que les Lumières ont mis à la place de Dieu.

Sade est l’anti-Rousseau. Il est l’homme, non du Mal, mais du plaisir du Mal. Cela fait-il pour autant de nous des hommes du Bien ? Comme Freud l’a dit de Copernic, de Darwin et de lui-même, Sade nous inflige une « blessure narcissique » : celle de révéler la poutre qui est dans notre œil, à nous si prompts à voir la paille dans l’œil du voisin.

Telle est la problématique philosophique de cette conférence. Elle ne vise pas à nous donner bonne conscience et à nous rassurer sur ce que nous sommes. Elle vise plutôt à nous inquiéter : c’est la fonction salutaire de la philosophie.

Bibliographie

Sade – Œuvres – Bibliothèque de la Pléiade – Gallimard 3 volumes 1990 (introduction de Michel Delon et Jean Deprun)

Maurice Lever – Donatien, Alphonse, François, marquis de Sade – Fayard 1991

Christian Godin  – Dictionnaire de philosophie – Fayard 2004

Chantal Thomas – Sade –  Seuil 1994

Jacques

Lacan – « Kant avec Sade » dans Ecrits II- Seuil 1966 – Collection « Points » – Essais

Roland Barthes – Sade, Fourier, Loyola – Seuil 1973

Maurice Blanchot – Lautréamont et Sade –  Minuit 1990

Maurice Blanchot – Sade et Restif de la Bretonne –  Complexe 1992

Jean-Paul Sartre- L’être et le néant – Gallimard 1943 – Rééd. Gallimard coll. « Tel » 2004

Simone de Beauvoir- Faut-il brûler Sade ? – Gallimard, collection « Essais », 1955.

Albert Camus- L’homme révolté – Gallimard, 1951 (2° partie: la révolte métaphysique.)

Georges Bataille – La Littérature et le Mal

Georges Bataille – L’érotisme – Editions de Minuit, 1957

Michel Foucault – Histoire de la Sexualité – Gallimard, 1976 – Coll. « Tel », 3 volumes

David Le Breton- Anthropologie de la douleur – Editions Métailié 1995

René Girard Mensonge romantique et vérité romanesque Grasset 1961

René Girard – La Violence et le Sacré – Grasset 1972

Marcel Hénaff – L’invention du corps libertin – PUF 1978

Michel Delon – Le Savoir-vivre libertin, Pluriel, 2000

Sigmund Freud – Malaise dans la civilisation, 1930 (Le malaise dans la culture, PUF 1995)

Michel Onfray – L’Art de jouir – Grasset et Fasquelle 1991 – Le Livre de Poche 2003

Olivier Razac – La grande santé – Editions Climat 2006

Michela Marzano – « L’érotisme, désirs partagés » (Le Point hors-série juillet -août 2006)

Marcel Gauchet

Pour une philosophie politique de l’éducation. Six questions d’aujourd’hui, Bayard, 2002

Conditions de l’éducation, Stock, 2008

Transmettre, apprendre, Stock, 2014

Chronologie

1740 : Naissance à Paris, à l’Hôtel du prince de Condé

1757-1763: Capitaine de cavalerie, participe à la Guerre de Sept ans.

1763: Epouse Renée-Pélagie de Montreuil. Affaire Jeanne Testard. Un mois de prison.

1768: Affaire d’Arcueil. Six mois de prison à Lyon.

1771: Prison pour dettes

1772: Affaire de Marseille. Fuite en Italie. Condamnation à mort par contumace.

1772-1775: Evadé du fort de Miolans, en Savoie, il se réfugie chez lui, au château de La Coste (Vaucluse). Nouveau scandale et nouvelle fuite en Italie

1776-1777 : Retour à La Coste. Nouveau scandale.

1777: Arrêté et enfermé au donjon de Vincennes par lettre de cachet.

1778: Cassation de la condamnation à mort de 1772. Nouvelle évasion à Valence et retour à La Coste où il est arrêté au bout d’un mois et renvoyé à Vincennes.

1784: Transfert à la Bastille.

1790: Remise en liberté. Sa femme demande le divorce.

1792: Secrétaire de sa section (place Vendôme, section des Piques).

1793: Incarcéré en décembre 1793 comme suspect.

1794: Sauvé de l’exécution par thermidor et libéré en octobre.

1794-1801: liberté

1795: Publication de La Philosophie dans le boudoir et d‘Aline et Valcour.

1797: Publication du 3° état de L’histoire de Justine

1798: Tombe dans la misère.

1801: Arrestation de Sade. Ecroué à Sainte-Pélagie.

1803: Transfert à l’hospice de Charenton

1814: Mort à Charenton. Son fils fait brûler sa dernière œuvre, « Les Journées de Florbelle »

1834: apparition du terme sadique et sadisme dans le Dictionnaire universel de Boiste

1886: création du terme masochisme par Krafft-Ebing

1909: Apollinaire publie une anthologie des œuvres de Sade

1957: condamnation de Jean-Jacques Pauvert pour la publication d’œuvres de Sade

1962-64: Publication des « Œuvres complètes » en 15 volumes.

  • Jeudi 07/02/19 – Villette-de-Vienne, salle polyvalente

« GAFAM, des clics et tactiques »  V.Mabillot – cycle homo numericus

Par quelles stratégies et consentements passe la gafamisation de nos vies numériques, c’est à dire le fait de confier nos données et la traçabilité de la quasi-totalité de nos activités à quelques grandes multinationales «cool». Le terme de gafamisation est un néologisme forgé à partir de l’acronyme « G.A.F.A.M » pour Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft.
  • Jeudi 14/02/19 – Chasse, salle Jean Jaurès

Atelier « Notre cerveau nous ment : les biais cognitifs » B.Devise

Places limitées, inscriptions gratuites, en envoyant un mail au contact Upop

 

  • Jeudi 07/03/19 – Serpaize, pôle culturel

« Brèves histoires des longues luttes des immigrés » L.Mathieu

Si c’est de longue date que les politiciens démagogues se sont emparés de la question migratoire, les résistances collectives qu’y ont opposées les immigrés et leurs soutiens sont également anciennes. Le cours opèrera un rappel de cette histoire souvent méconnue, depuis les mobilisations contre les expulsions de travailleurs immigrés des années post-68 aux combats du Réseau éducation sans frontière en faveur des enfants de sans-papiers, en passant par la Marche des beurs et les campagnes contre la double peine. Nourri de sociologie politique, le cours n’occultera ni les tensions et concurrences internes à ces luttes, ni leurs impasses ou échecs, mais dans l’objectif d’en livrer un portrait lucide et d’ouvrir une discussion sur leurs perspectives d’avenir.

 

  • Jeudi 14/03/19 – St-Romain en Gal, salle des fêtes

UPOP TOI – « the american way of life » Collectif d’étudiants du lycée Ella Fitzgerald

  • Jeudi 21/03/19 – Estrablin, maison des associations

« Pharmacopée d’hier et d’aujourd’hui » S.Tarantino

 

  • Jeudi 28/03/19 – Chasse, salle Jean Jaurès

« les trésors de l’Arménie » projection avec la maison de la culture arménienne de Vienne

  • Jeudi 04/04/19 – St-Romain en Gal, salle des fêtes

UPOP TOI – « scène ouverte » aux étudiants du lycée Ella Fitzgerald

 

  • Jeudi 11/04/19 – Villette de Vienne, salle polyvalente

« T’es toi quand tu cliques ? » V.Mabillot – cycle homo numericus

Il est bien compliqué de critiquer une domination économique, culturelle, politiques et technologiques orchestrée par quelques grandes entreprises (principalement États-Uniennes) en utilisant les moyens de communication (et de surveillance de nos flux de données) qu’elles mettent «simplement» à notre disposition. Pourtant il existe des solutions pour échapper à cette dissonance cognitive. Pourquoi se laisser embrigader? Comment s’émanciper? Petit débat prétexte pour discuter et forger quelques âmes et principes d’auto-défenses numériques.

 

  • Jeudi 02/05/19 – Serpaize, pôle culturel

Atelier « Comment avoir toujours raison ? Les paralogismes » B.Devise et C.Deglise – cycle homo mediaticus

 

  • Jeudi 09/05/19 – St-Romain en Gal, salle des fêtes

« Oser la créativité populaire ? » Q.Bazin

 

  • Jeudi 16/05/19 – Chasse, salle Jean Jaurès

Atelier « Osez la créativité ! » Q.Bazin

Places limitées, inscriptions gratuites, en envoyant un mail au contact Upop

  • Jeudi 23/05/19 – Serpaize, pôle culturel

Association Acrimed « la critique des médias est un sport de combat » – cycle homo mediaticus

  • Jeudi 06/06/19 – Estrablin, maison des associations

« le procès du glyphosate » par le Lab de l’Upop

Retrouvez les Extras de l’UPOP en cliquant ICI

%d blogueurs aiment cette page :