UPOP – saison 4

Les conférences, ateliers, débats commencent à 19h30 et se terminent à 21h. Attention, le programme évolue au cours de l’année. N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les actualités.

Octobre 2019

02/10 – Conférence gesticulée 

Bonnes raisons de se tromper : biais cognitifs et magie cérébrale par Bérenger Devise

L’histoire de la pensée économique a commencé en se basant sur l’hypothèse d’individus rationnels qui prennent des décisions fondées sur un raisonnement logique et objectif. Mais que se passe-t-il si cette hypothèse est erronée ? Si notre réflexion est régulièrement faussée par des erreurs récurrentes ? Ces erreurs existent : on les nomme « biais cognitifs ».

Vienne, Le Trente

09/10 – Conférence gesticulée 

Paie ta science ! J’ai beau chercher, je trouve pas le progrès … par Alexandre Hippert

Accaparé par l’université et les éditeurs, le savoir scientifique semble cloisonné. Mais à qui la faute ? Au scientifique ou au citoyen ? Entre amour et privatisation du savoir, Alexandre nous emmène pour une petite balade afin d’explorer notre rapport à la science et au progrès.

Vienne, Le Trente

17/10 – Conférence Histoire et Philosophie 

La désobéissance civile par Jean-Julien Aumercier et Pierre Douillet 

On a coutume de penser que la loi est juste et qu’obéir est un devoir pour le citoyen. Mais que faire si la loi est injuste, illégitime et si elle ne remplit décidément plus les missions pour lesquelles on l’a créée ?

Villette-de-Vienne, Salle polyvalente

Novembre 2019

14/11 – Conférence Histoire 

La démocratie est-elle le meilleur des régimes par Gabriel Gay-Para & Pierre-Edouard Pépin

Aujourd’hui nous sommes tous « démocrates ». Il est naturel pour nous de penser qu’un régime politique est légitime s’il est démocratique. Mais cette unanimité au sujet de la démocratie pose problème. Nous qui nous proclamons ouvertement « démocrates », le sommes-nous vraiment ?

Serpaize, Nouveau Pôle culturel

21/11 – Conférence gesticulée

J’avais pas vu le coup venir par Sophie Assante

Au fil des émotions et en chansons, faisons un état des lieux de la violence faites aux femmes. Ouvrons nos oreilles et nos yeux face à ces délits trop répandus et pas assez reconnus.

Chonas-l’Amballan, Maison-atelier La note bleue

29/11 – Conférence gesticulée 

Libérés délivrés, alertez les bébés ! par Tifen Ducharne 

A force de chercher comment et surtout pourquoi on prive les enfants de leur droit à la parole, Tifen découvre le tentaculaire marché, les gros sous que se font bien des gens en se servant des enfants, et la culpabilité des parents.

Vienne, en partenariat avec le Club Léo Lagrange 

Décembre 2019

12/12 – Conférence Economie

Le numérique est-il l’avenir de l’homme ? par Bérenger Devise

Depuis sa création, internet a révolutionné la vie des particuliers et des entreprises en changeant notre façon de nous informer, de communiquer et de travailler. Mais quelles sont les conséquences économiques de la révolution numérique ?

Saint-Romain-en-Gal, Salle des fêtes

19/12 – Conférence Neurosciences 

La fabrique des crétins par Michel Desmurget

L’abus d’écran est dangereux pour la santé de nos enfants. Il a de lourdes conséquences sur leur comportement et même sur leur capacité intellectuelle. Autant d’atteintes qui affectent la réussite de notre jeunesse. C’est en homme en colère que Michel Desmurget nous livre les résultats des études scientifiques internationales sur les effets des écrans.

Vienne, Collège Ponsard

Janvier 2020

14/01 – Conférence Histoire 

Les murs dans l’occupation par Pierre Douillet

Le mur en tant qu’objet historique : support de l’information officielle de l’occupant et du régime de Vichy, support de propagande, support de contestation, de spectacle, de cinéma, d’exposition, support de résistance… support d’héroïsme et de souvenir ! Et si les murs de la Seconde Guerre mondiale nous offrent un panel complet de lectures du conflit et de la France post conflit ?

Vienne, Théâtre de Vienne

23/01 – Conférence Histoire 

Autoritarisme, totalitarisme et démocratie par Lilian Mathieu

Parce qu’il s’oppose à nos idéaux démocratiques, l’autoritarisme constitue une catégorie repoussoir. Mais qu’est-ce que l’autoritarisme ? À partir d’exemples de régimes autoritaires tant anciens que contemporains, il s’agira de réfléchir aux enjeux de la classification des formes de l’exercice du pouvoir et de penser le flou des frontières entre autoritarisme et démocratie.

Chasse-sur-Rhône, Salle Jean Jaurès

30/01 – Conférence Histoire

La dérive autoritaire par Lilian Mathieu

L’autoritarisme est d’autant plus saisissant qu’il met fin à un régime démocratique. Si le coup d’État militaire peut être un basculement brutal dans la dictature, on ne doit pas négliger les formes plus progressives de délitement démocratique. Aussi, quelles sont les stratégies de légitimation des nouveaux systèmes de domination ?

Chasse-sur-Rhône, Salle Jean Jaurès

Février 2020

13/02 – Conférence Économie

L’enfant est-il un consommateur comme les autres ? par Bérenger Devise

Dépourvus de revenus propres, les enfants ne semblent pas être une cible attractive pour une société commerciale. Pourtant, certaines entreprises en ont fait un business. Pourquoi ciblent-elles spécifiquement les enfants ? Quelles stratégies sont mises en place pour conquérir ce jeune public ? et quels en sont les impacts sur la société ? 

Condrieu, Salle de l’Arbuel

20/02 – Conférence Culture et Société

Le cinéma social par Jean-Paul Boutellier

Dès sa naissance, le cinéma a pris un caractère social car il dépeint la réalité de la vie des hommes. Retour sur le cinéma social qui n’est pas un genre cinématographique en lui-même. Relié à d’autres genres, il est souvent spécifique à certains pays et répond à certains moments.

Serpaize, Nouveau Pôle culturel

Mars 2020

19/03 – Conférence Sociologie et Société

Une brève histoire de l’enfant : d’une monnaie d’échange à une valeur par Romain Trespeu

Si l’émergence de l’enfant comme individu est récente et recouvre une évolution des sociétés libérales vers l’individualisme et la singularité : est-ce l’élément central de la reconnaissance des droits de l’enfant ?

Vienne, Théâtre de Vienne

25/03 – Conférence Biologie et Société

Peut-on échapper à son hérédité ? par Chantal Rochet

Chaque cellule de notre corps possède environ 20 000 gènes qui permettent « l’expression » de protéines affectées à la réalisation de tâches spécialisées. En fonction, tous les gènes ne sont pas actifs. Certains sont « endormis » par les processus de l’épigénétique.

Vienne, Le Trente

Avril 2020

09/04 – Conférence gesticulée

Je sais plus où j’habite par Julian Augé

Alors que l’autre disait qu’à 50 ans, si on n’a pas de Rolex on a raté sa vie, Julian Augé remarquait qu’à bientôt 30 ans, il n’avait toujours pas réussi à acheter une maison. Heureusement, il lui reste le Monopoly. Avec humour, il examine une conviction collective solide, celle de la « France des propriétaires ». Pourquoi cherche-t-on absolument à nous faire acheter nos logements ? 

Vienne, Collège Ponsard

16/04 – Conférence Philosophie

Comment le jeu vidéo nous raconte-t-il des histoires ? par Jean-Julien Aumercier

Comme la littérature et le cinéma avant lui, le jeu vidéo raconte des histoires, met en place des fictions dans lesquelles se déploient des univers imaginaires et des intrigues passionnantes. Mais le jeu vidéo n’est ni la littérature, ni le cinéma, alors quelles sont les spécificités de ce jeune média en ce qui concerne la narration ?

Villette-de-Vienne, Salle polyvalente

Mai 2020

14/05 – Conférence Art & Société

Art brut : l’Or du commun par Quentin Bazin

Comment les pratiques artistiques de patients d’hôpitaux psychiatriques, d’exclus sociaux, de quidams prennent place au sein de la société ? Que racontent-elles de la société ? Peut-être est-ce paradoxalement au moment où le commun est en danger que ce qui est hors du commun peut nous aider à y voir plus clair ?

Chonas-l’Amballan, Maison-atelier La note bleue

20/05 – Conférence Sociologie

Un esprit rieur dans un corps radieux. Pour en finir avec le rire calomnieux par Richard Monségu

Sous l’égide du rire rabelaisien et de l’autodérision bachelardienne, Richard Monségu nous convie à en finir avec les ragots et les flatteries de l’existence quotidienne. Etre au monde, c’est rire de soi avec les autres sur l’état des choses et du monde. Etre au monde, c’est célébrer le retour d’un rire désintéressé et libérateur.

Serpaize, Nouveau pôle culturel

28/05 – Conférence Sociologie

L’enquête sur soi comme réponse à la quête de soi par Richard Monségu

Dans un monde où le « développement personnel » attire de plus en plus d’individus en quête de sens et de bien-être, la pratique d’une analyse de soi hors-les-murs peut s’avérer très utile pour apporter réalisme et bienveillance, en faisant de la rupture des préconçus un acte de libération face aux illusions perdues.

Chasse-sur-Rhône, Salle Jean Jaurès