cette semaine, l’Upop est à Vienne et à Roussillon

Bonjour,

  • Ce mercredi 5, on se retrouve à l’auditorium du Trente à 19h30, en partenariat avec la médiathèque de Vienne, pour la conférence gesticulée de Philippe Cazeneuve

« De quelle humanité le robot est-il l’avenir ? » dans le cadre de notre cycle homo numericus. 

L’actualité de la robotique et de l’Intelligence artificielle apporte chaque semaine de nouveaux sujets de débats : la voiture sans chauffeur, la livraison par des drones, les chatbots et les assistants personnels, le travail du consommateur, les systèmes de prévision ou de décision construits sur des masses de données collectées à notre insu, le statut juridique de la « personne électronique » … A quoi ressemblera travail de demain ? Une société robotisée est-elle forcément une société déshumanisée ? L’inquiétude face à ses mutations à venir est-elle un truc de vieux cons ?

Inscrivez-vous gratuitement auprès de la médiathèque.

 

  • Ce jeudi 6, à 19 h 30 au centre social du Roussillonnais (16 avenue Jean-Jaurès) Sylvie Tarantino viendra présenter sa conférence sur l’environnement :

 »Toxicité environnementale: des notions pour comprendre son impact ».

Toxicité végétale ? Toxicité animale ? Toxicité humaine ? Où se passe l’écotoxicologie ? Après quelques fondements sur l’influence que peut avoir un contaminant sur un organisme vivant à plus ou moins long terme, un exemple synthétique de pollution chronique sera abordé pour comprendre le processus.

Et aussi …

  • Soutenir l’association et réserver sa soirée du samedi 2 février pour accueillir Franck Lepage, « Inculture(s)2, et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres?« 

A vous de faire vivre le week-end du gestival consacré à l’éducation et aux médias.

 

 

 

 

  • Réserver et s’inscrire gratuitement en envoyant un mail sur le contact pour :« Au delà du consentement : ne parle-t’on que de sexe ? »
Atelier participatif animé par Christophe Ramain le jeudi 20 décembre à St-Romain en Gal, sur la thématique du consentement et ses implications sociales.
Réflexion en groupe sur les rapports d’oppression

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :