Les dernières dates de la saison

Les dernières dates de la saison

Bonjour,

dernière ligne droite pour cette deuxième saison de l’Upop. Voici ce que nous vous proposons en cette fin d’année :

  • Ce jeudi 24 mai, 19h30, au nouveau pôle culturel de Serpaize :  » Jazz et droits civiques «  Par Jean-Paul Boutellier *

 

  • Jeudi 31 mai, 19h30, à la salle Jean Jaurès du bâtiment de l’école de musique de Chasse sur Rhône :  » Apithérapie, la propolis, de la plante au produit «  Par Sylvie Tarantino, ecotoxicologue et apicultrice

 

  • Mardi 5 juin, à 20h00, une rencontre exceptionnelle à l’amphi du collège Ponsard, avec M-C Saglio-Yatzimi, en partenariat avec Lucioles et ATTAC, suite à la parution de son livre « La voix de ceux qui crient » **

 

  • Nous vous proposons, enfin, de venir nous rencontrer lors du festival « ça va bien s’passer » le dimanche 10 juin, au parc de Gémens, ou nous serons présents. Le plus familial des festivals de la région remet le couvert pour une 6ème édition, avec au menu de la journée, des animations cirque, catapulte humaine, jeux à pédales, marché des créateurs, arbres à palabres … Une journée récréative qui réunit toutes les générations !

* La guerre de sécession permit en 1865 l’abolition de l’esclavage aux Etats Unis, mais un long et difficile combat contre la ségrégation et pour la reconnaissance des droits civiques s’engagea jusqu’à la reconnaissance de ces droits pour les afro-américains. La musique afro-américaine, et le Jazz en particulier, furent des éléments décisifs pour démontrer l’identité de ces populations issues de l’esclavage. De nombreux artistes vont mettre leur talent et leur créativité au service de cette cause, notamment lors de la marche sur Washington avec le pasteur Martin Luther KING en août 1963, qui précéda la loi « Voting Rights Act » du 6 août 1965, soit 100 ans après l’abolition de l’esclavage. A l’aide de documents et illustrations audio-visuelles, nous évoquerons la part que la musique a representée dans ce long parcours vers la liberté.

** L’auteure est professeur d’anthropologie et psychologue clinicienne. Depuis 2010, elle reçoit en consultation des migrants de toutes origines, orientés vers l’hôpital Avicenne de Bobigny lorsqu’ils n’arrivent plus à faire face à leurs traumatismes. Elle raconte dans ce livre douze destins de migrants ayant demandé asile à la France, tout en faisant part de ses questionnements.


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :