A vos agendas !

  • Nous sommes de passage à Villette-de-Vienne, ce jeudi, avec une causerie cinématographique passionnante de Jean-Paul Boutellier : « Cinéma et psychanalyse »« Le Cinéma et la Psychanalyse sont nés la même année. C’est en effet en 1895 que Sigmund FREUD fait paraître son premier ouvrage « Etudes sur l’Hystérie » (en collaboration avec Josef BREUER) et que les frères LUMIERE présentent leurs premiers films au Café de Paris. Dés 1925, un premier film muet (de Georg Wilhem PABST) est consacré à cette nouvelle science. Mais c’est à Hollywood que la Psychanalyse va réellement rencontrer le Cinéma aux lendemains de la seconde guerre mondiale, époque où la société américaine devait prendre en charge des soldats marqués par les épreuves de la guerre, avant d’entrer dans l’ère de la prospérité économique. Depuis Psychanalyse et Cinéma entretiennent des liens étroits, tant dans les scenarii et réalisations que dans les méthodes d’analyse des films. La conférence propose un historique de ces rapports entre Psychanalyse et Cinéma, illustré par de nombreux extraits de films. »
  • Les deux premières confs de la saison sont en ligne sur notre chaîne vidéo, elles sont toutes deux liées à notre cycle HOMO NUMERICUS. Vous êtes gâtés.
  • La programmation de notre deuxième festival de conférences gesticulées, le Gestival,  arrive dans quelques jours !

A noter dans vos agendas …

  • Le mercredi 24 octobre, ne manquez pas la rencontre avec David Vallat sur les questions liées à la déradicalisation, à la salle des fêtes de Vienne. Après avoir étudié son parcours, à l’appui de son livre paru chez Calmann-Lévy « terreur de jeunesse », nous évoquerons le coeur du sujet.

 

David Vallat était intervenu à Chasse sur Rhône, au mois de mai dernier, la vidéo est disponible sur la chaîne de l’Upop.

 

 

 

 

 

  • Le mardi 6 novembre, grande soirée avec le théâtre de Vienne. Pour la première fois, l’Upop aura accès à la belle salle viennoise, avec un inédit : Une conférence musicale de Gérard Jolivet « 100 ans : la grande guerre et nous ». Un événement  que nous partageons d’abord avec l’école de musique de Chasse sur Rhône, mais aussi avec la municipalité viennoise, le théâtre bien sur, ainsi que les amis de Vienne.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :